• Une prison du vénézuéla extrêmement cool?

    A première vue la prison de San Antonio sur l’île Margarita ressemble à n’importe qu’elle autre pénitencier Vénézuélien. Murs barbelés, tireurs d’élite dans les miradors, soldats  aux portes.
    Mais une fois à l’intérieur, la prison qui contient 2000 prisonniers ressemble plus à un camp de vacances hédoniste qu’à un centre de détention pour meutriers et trafiquants de drogue.

    Dans cette prison très particulière on trouve des cellules climatisées, des revolvers, des fusils d’assaut, toutes sortes de drogues et d’alcools, des téléphones ou ordinateurs portables. Epouses et femmes de petite vertue y circulent quasi librement.
    Car ici ce sont les gangs qui font la loi. En particulier un homme, Teófilo Rodríguez, 40 ans, un trafiquant de drogue connu sous le surnom de « El Conejo” ( le lapin ). Il a choisi pour symbole le logo de Playboy. Logo que l’on retrouve partout dans le pénitencier, y compris sur les détenus.
    Rodriguez a prit le pouvoir dans la prison a coup de pot de vin et de menaces. Mais ce qui lui a permis de garder le contrôle, c’est le fait d’avoir amélioré le quotidien des prisonniers. Plusieurs piscines ou les prisonniers se prélassent en couple en sirotant leur whisky, en pariant sur des combats de coqs, le tout sous des effluves permanente de Marijuana.

    Mais il ne faut pas s’y tromper. Cette prison reste une prison, où les caïds gèrent leurs business exterieurs en toute tranquilité, et ce sont eux qui y font la loi. Quiconque contreviendrait à leurs règles en sortirait les pieds devant.

    >>>Voir la vidéo<<<


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :