• Liste des métiers les moins populaires

    Malgré les chiffres alarmants du chômage, certains métiers peinent à recruter. L’étude publiée par le site Jobintree à pour but «de mettre en exergue le fort décalage entre offre et demande pour un certain nombre de métiers» selon les dires de Fabrice Robert, co-fondateur de Jobintree. Le baromètre (pour les mois d’octobre et décembre 2012) montre que des emplois techniques, spécialisés et souvent méconnus, comme charbonnier ou administrateur système se confrontent à une pénurie d’offre. La faute, la plupart du temps, à des conditions de travail difficiles – en termes d’horaires, de pénibilité, de salaire – qui font fuir les candidats. Fabrice Robert pointe ainsi du doigt «l’inadéquation entre le nombre de candidats formés et les offres qui sont disponibles sur le marché».

    Des problématiques différentes se posent pour les corps de métier avec le moins de candidatures: «Le problème pour l’ingénierie informatique, c’est la formation et non les conditions de travail. C’est tout le contraire pour le métier de tourneur-fraiseur. Les candidats ne s’orientent pas vers ce métier à cause de son image, de la pénibilité du travail, et d’un salaire peu élevé», explique le co-fondateur du site. Les postes les moins pourvus en candidatures sont ceux d’ingénieur informatique, tourneur-fraiseur, électromécanicien et ingénieur bureau d’études, ainsi que les métiers de la maintenance et du service après-vente.

    Source: libération

    WEB_2013_03_metiers_dontpersonneneveut


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :