• Les photos retouchées

    Les photos retouchées

    Bon ce n'est pas une grande nouvelle que de vous dire que beaucoup de photos sont retouchées soit dans un but de manipulation de la masse, pour mieux paraître devant la population ou tout simplement pour cacher une information.

    Voici les photos les plus remarquables ayant subies une transformation.

    La bague disparue de Dati
    En une du 19 novembre 2008, Le Figaro publie pour illustrer son interview exclusive de la Garde des Sceaux une photo illustrative datant de juin dernier. Deux jours plus tard, L'Express révèle que sur la photo originale, Rachida Dati porte une bague qui a miraculeusement disparu. Ce bijou plutôt imposant du joaillier Chaumet vendu la bagatelle de 15.600 euros... Interrogée, la rédactrice en chef du service photo du Figaro, Debora Altman justifie cette «retouche» en indiquant qu'elle « ne voulait pas que la bague soit l'objet de la polémique, alors que le vrai sujet était la pétition des magistrats.» Depuis, Le Figaro a reconnu son «erreur» et présenté ses excuses à ses lecteurs.

     

     

     

    L'affaire des missiles iraniens

    En juillet 2008, les Gardiens de la révolution en Iran publient sur le site d'information Sepah News un cliché illustrant le lancement de missiles capables d'atteindre Israël. Problème, un tir qui n'aurait pas fonctionné a été ajouté en copiant des éléments d'autres engins (D). Histoire de donner plus de poids à cette démonstration de force.

     

     

     

    La troisième jambe de Nicolas Sarkozy

    Dans son numéro du 17 septembre 2008, Paris Match publie une photo du pape Benoît XVI en compagnie de Nicolas Sarkozy et son épouse. Surprise! Le président français a trois jambes! La supercherie est rapidement révélée. Il s'agit en fait d'un garde du corps, partiellement effacé par le photographe Pascal Rostain. A Paris Match, on jure ne s'être rendu compte de rien.
     

     

     

     Les poignées d'amour de Nicolas Sarkozy

    Paris Match n'en est pas à son coup d'essai. L'hebdomadaire s'est illustré en août 2007 en faisant disparaître un bourrelet disgracieux sur un Président kayakant gaiement en vacances à Wolfeboro. «La position sur le bateau exagérait cette protubérance. En allégeant les ombres, la correction a été exagérée en photogravure» explique Match. Une «retouche esthétique» réalisée «sous l’autorité du directeur de la rédaction de Paris-Match, Olivier Royant»

     

     

     

    Les attentats de Madrid

    C'est la photo la plus célèbre des attentats survenus à Madrid le 11 mars 2004, mais aussi la plus controversée. Au premier plan, on aperçoit un membre arraché sanguinolent. Dilemme, la photo est-elle publiable en l'état? Si les quotidiens espagnols n'hésitent pas à montrer l'horreur de l'événement, les médias britanniques sont plus réticents. Pour masquer l'élément choquant, ils recadrent, titrent dessus, le noircissent pour qu'il se fonde dans les graviers ou le suppriment simplement comme au Daily Telegraph.

     

     

     

    Beyrouth sous les bombes

    En 2006, l'agence Reuters découvre qu'Adnan Hajj, un de ses photographes couvrant le Proche-Orient, retouche grossièrement certaines photos transmises à l'agence. En cause notamment, ce cliché de Beyrouth sous les bombes, où le journaliste a délibérément accentué la fumée pour rendre plus impressionnant les attaques. Un scandale sans précédent dans le monde des agences de presse. Depuis, Hajj a été licencié et toutes ses photos supprimées de la base de données.
     

     

     

    La mésaventure du marine Ted Boudreaux Jr

    Avril 2004, le CAIR (Council on American-Islamic Relations) reçoit dans sa boîte mail une photo représentant un marine américain posant aux côtés de deux jeunes irakiens. L'un d'entre eux tient une pancarte indiquant «Le soldat Boudreaux a tué mon père et mis enceinte ma sœur». Après enquête, on découvre que la même photo circule sur Internet mais avec la mention «Le soldat Boudreaux a sauvé mon père et ma sœur». Entendu, le soldat Boudreaux affirme qu'aucune de ses photos n'est vraie, la mention originale indiquant juste «Bienvenue aux Marines». On ne sut jamais qui avait falsifié le cliché original.
     

     

     

    John Kerry militant pacifiste

    Lors de la campagne présidentielle américaine de 2004, une photo datée de 1971 circule sur l'Internet montrant John Kerry à un meeting pour la paix au côté de Jane Fonda, connu pour son engagement virulent contre la guerre au Vietnam. Pas terrible pour Kerry, le vétéran héroïque. Cette énième manœuvre des conservateurs pour discréditer le candidat démocrate en tête dans tous les sondages porta sûrement ses fruits. George W. Bush sera réélu.

     

     

     

    Lénine sans protection

    Si Photoshop et l'Internet ont grandement contribué à la diffusion massive de photos truquées, la manipulation par l'image est une technique née avec la photographie. Arme de propagande prisée des dictatures, la photo truquée est vite devenue une spécialité russe. Comme cette photo de Lénine prise en 1917, qui le montre seul à la tribune en train d'haranguer la foule. En vérité, son service de sécurité a été gommé, pour faire croire que Lénine était aimé par son peuple.

     

     

     

    Crédits: DR/Reuters

    Source 20Minutes


    >>>Retourner au sommaire des actus<<<


  • Commentaires

    1
    Ariane
    Mercredi 3 Décembre 2008 à 19:35
    Juste, pour la derni? photo, celle de L?ne, il ne s'agit pas de son service de s?rit?ais de Trotski et Kamenev, adversaires politiques de Staline, et supprim?de la photo sous sa dictature.
    2
    crok
    Jeudi 4 Décembre 2008 à 00:52
    concernant la derni? photo, il ne s'agit pas du service de s?rit?e l?ne mais bien de hauts membres du parti. lenine les faisaent dispara?e des clich?pour ne pas qu'ils lui fassent de l'ombre.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :