• Les jeunes joueurs de tennis prometteurs de 2009

    Les jeunes joueurs de tennis prometteurs de 2009


    L'année 2009 commence et avec elle son lot de nouveaux talents sportifs qui risquent d'exploser durant cette année 2009. Le site 20Minutes a répertorier les joueurs de tennis qui ont de grandes chances de percer dans le tennis cette année et dont on risque d'en entendre parler dans les médias.

    En voici quelques uns en images.


    Michelle Larcher de Brito, 15 ans, portugaise.

    Un pur produit de l'accadémie de Nick Bollettieri. Avec son visage poupon, la Maria Sharapova du Portugal n'avait que 14 ans, l'année dernière, lorsqu'elle s'est payé le scalp de Meghann Shaughnessy, alors 43e mondiale. Mis à part Jennifer Capriati, jamais une aussi jeune joueuse ne s'était imposée en match officiel, dans un tournoi WTA.


    Kei Nishikori, 18 ans, japonais.

    Le plus jeune joueur du top 100 n'a pas attendu d'être majeur pour être érigé au rang de star dans son pays natal. Passée les fontières du Japon, Nishikori reste un phénomène de précocité mais pas encore un joueur très médiatisé. Sur le circuit ATP, son éclosion date de février 2008, lorsqu'il remporte le tournoi de Delray beach, en battant en finale James Blake devant son public.


    Marin Cilic, 20 ans, Croate

    Quand on est joueur de tennis au pays de Goran Ivanisevic on est forcément grand et doté d'un service canon. Marin Cilic, 1,98m sous la toise, n'échappe pas à la règle. Après Ivo Karlovic et Mario Ancic, la Croatie s'est trouvée une nouvelle tête d'éffiche avec celui qui rêve de remporter un jour Wimbledon. En attendant, le nouveau numéro 1 croate a déjà pris date en s'imposant au tournoi de Chennai, début janvier. Juste une mise en bouche?

    Tamira Paszek, 18 ans, autrichienne.

    L'un des nouveaux visages de l'année 2008. Victorieuse surprise à Portoroz alors qu'elle était issue des qualifications, la jeune autrichienne est la nouvelle protégée de Larry Passos, l'ancien entraîneur de Gustavo Kuerten. Lorque Guga avait remporté son premier Roland Garros, personne ne le connaissait, non?

    Philipp Petzschner, 24 ans, allemand.

    Un nom imprononçable, un jeu au filet déroutant et un classement pas vraiment en accord avec ses ambitions. Philipp Petzschner incarne la relève d'un tennis allemand aux leaders vieillissants. Le public français a fait sa connaissance l'année dernière, au tournoi de Vienne, lorsque la logique voulait qu'il se fasse balayer par Gaël Monfils en finale. Il n'en a rien été. Victoire en deux sets et une entrée fracassante dans le top 100. On attend maintenant la confirmation.

    Victoria Azarenka, 19 ans, biélorusse.

    Encore une joueuse de l'Est qui frappe à la porte du top 10. Celle-ci est peut-être même la plus sérieuse prétendante à une place dans le cercle des toutes meilleures joueuses mondiales. Réputée pour ses qualités en double, Azarenka a soulevé à Brisbane son premier trophée en simple, en corrigeant sèchement Marion Bartoli, après quatre échecs en finales. Pour elle, l'année 2009 pouvait difficilement mieux commencer.

    Marta Domachowska, 23 ans, polonaise.

    Depuis trois saisons, la Polonaise prend progressivement ses marques sur le circuit féminin. Pas seulement parce que Michael Llodra la considère comme la joueuse la plus craquante, mais parce qu'avec les soeurs Radwanska, la native de Varsovie a réussi à placer son pays sur la carte du tennis mondial. Un coup d'éclat cette saison, et la jolie Marta forcera tout le monde à écrire son nom sans faute d'orthographe.


    Anastasia Pavlyuchenkova, 17 ans, russe.

    Championne du monde junior en 2006, elle est la joueuse russe qui monte. 286e mondiale au début de l'année 2008, cette grande cogneuse de fond de court a terminé la saison dans le top 50. Une belle performance due en partie à ses quatre victoires sur le circuit ITF et ses coups d'éclats en Grand Chelem. Demandez à Alizé Cornet de vous parler de son dernier match à Wimbedon...

    Caroline Wozniacki , 18 ans, danoise.

    Dans la famille, papa était joueur de foot professionnel en Pologne et maman membre de l'équipe polonaise de volley. Caroline, elle, est la meilleure joueuse de tennis... danoise. Allez comprendre. Victorieuse de ses deux premiers tournois en 2008, la jeune blondinette relance à elle seule un tennis féminin en manque de souffle. Sans parler de sa fausse ressemblance avec Maria Sharapova qui ne gâche rien.

    Youlia Fedossova, 20 ans, française.

    Arrivée en France en suivant sa mère, volleyeuse à Clamart, Fedossova écume depuis trois ans les tournois de seconde zone. A 20 ans, la joueuse venue de Sibérie est aussi perdue dans les profondeurs du classement WTA, au delà de la 200e place mondiale. Elle ne peut que progresser.

    Josselin Ouanna, 22 ans, français.

    Formé au côté de Tsonga et Monfils, Ouanna a pris son temps avant de s'ouvrir les portes de ses premiers tournois ATP. Longtemps freiné par les blessures, le Tourangeau peut s'appuyer sur une fin d'année 2008 convaincante pour attaquer cette nouvelle saison. Même s'il est richement pourvu depuis quelques temps, le tennis français ne se priverait pas d'une nouvelle révélation.

    Sergiy Stakhovsky, 23 ans, ukrainien.

    Sorti de l'anonymat lors du tournoi de Zagreb, qu'il a remporté aux dépens d'Ivan Ljubicic, le grand ukrainien a fait le grand saut la saison passée en signant l'une des plus belles progression dans le top 100 du classement ATP (+ 188 places). S'il tient le rythme cette année, il peut inquiéter Rafael Nadal.

    John Isner, 23 ans, américain.

    Du haut de ses 2,05m, le géant américain n'est pas un modèle de technique et de variété de jeu. Mais son service écrasant a déjà fait plus d'une victime, parmi lesquelles Monfils, Haas ou Henman. Isner le malhabile cumule aussi les records. 144 aces en un seul tournoi ou un joli 100% de réussite sur sa première balle lors d'un match contre l'Italien Stoppini. Roddick et Karlovic n'ont qu'à bien se tenir...

    Sabine Lisicki, 19 ans, allemande.

    La saison dernière, Safina, Davenport ou Chakvetadze ont déjà fait connaissance avec cette blonde aux jambes interminables en lui offrant ses premières victoires probantes sur le circuit. Entraînée par son père, la belle allemande est en passe de redonner espoir aux public d'Outre-Rhin. Du côté des photographes, elle a déjà remplacé Steffi Graff.

    Viktor Troicki, 22 ans, serbe.

    Le vivier serbe ne se résume donc pas à l'éclosion de Djokovic et Tipsarevic. Présent en finale l'an dernier à Washington, face à Juan Martin del Potro, le grand Troicki (1,93m) s'est fait remarqué à l'US Open en résistant pendant deux sets à Rafael Nadal, avant de sombrer. S'il poursuit sa progression au classement ATP, son revers à une main et sa puissance au service pourraient bientôt le faire sortir de l'ombre.

    Sources 20Minutes


    >>>Retourner au sommaire des actus<<<


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :