• Les attentats de Bombay en Images

    Les attentats de Bombay en Images

     

    Le bilans des attentats est assez lourds avec pour le moments 155 victimes dénombrées et 350 blessés. Parmi les victimes se trouve un couple de Français qui est mort dans les attentats, a annoncé vendredi le ministre des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, dans un communiqué.

    Selon le responsable de la Sécurité intérieure indienne, M.L. Kumawat, il y aurait au moins 22 étrangers blessés : "trois Allemands, un Chinois, deux Américains, cinq Britanniques, un Norvégien, un Espagnol, un Canadien, un Finlandais, un Australien, un Italien, un Omanais et un Philippin, ont été blessés".

    Petit retour en images sur les attentats Meutriers de Bombay. Attention certaines images peuvent choquer.

    Peu après 22h30 heure locale (17h GMT) mercredi, plusieurs hommes armés de Kalachnikov ont attaqué la gare centrale de Bombay, ouvrant le feu et lançant des grenades, faisant 50 morts.


    Au même moment, des fusillades ont également eu lieu à l'hopital Cama, tandis qu'un taxi piégé explosait dans le sud-est de la ville

    Au total, les terroristes ouvrent le feu dans huit endroits de la capitale financière de l'Inde.

    Ces attentats ont été revendiqués au nom d'un groupe islamiste se présentant comme les Moujahidine du Deccan.

    Les assaillants prennent en otages plusieurs dizaines de personnes dans deux hôtels prestigieux, le Taj Mahal et le Trident, visant principalement les Britanniques et les Américains.

    Toute la nuit et jeudi matin, des tirs opposent les forces de sécurité aux hommes armés autour des deux hôtels.

    Une unité antiterroriste intervient au Taj Mahal pour déloger les hommes armés de fusils d'assaut et de grenades.

    Vers 22h GMT, un incendie se déclare dans les étages supérieurs de l'hôtel Taj Mahal.

    Selon le Premier ministre indien Manmohan Singh, ces attaques «bien préparées et bien orchestrées, probablement avec des ramifications à l'extérieur, visaient à créer un sentiment de panique, en choisissant des cibles de haut niveau et en tuant des étrangers sans discrimination».
     

    Vendredi, l'hôtel Trident est assiégé par les forces de l'ordre qui libèrent les personnes bloquées dans leurs chambres, notamment quinze membres d'un équipage d'Air France.



    Elles libèrent également les otages. Les corps de 24 personnes sont découverts au sein de l'hôtel.

    L'un des islamistes interrogé par une télévision, a affirmé que le groupe réclamait la fin des «persécutions» contre les musulmans d'Inde, une forte minorité de 150 millions de personnes dans ce pays qui compte 1,2 milliard d'habitants, à majorité hindous.

    Vendredi, les forces de sécurité tentaient toujours de libérer des otages, retenus notamment à la Nariman House, un immeuble abritant un Centre de prière juif.

    Des otages libérés (ici de l'hôtel Taj Mahal) ont raconté les scènes d'horreur vécues à l'intérieur, témoignant de la détermination des assaillants.

    Un terroriste serait toujours retranché dans l'hôtel Taj Mahal retenant deux personnes en otage.

    Au moins 17 étrangers figurent parmi les tués, dont cinq Israéliens, deux Français, deux Américains, deux Australiens, un Japonais, un Canadien, un Britannique, un Italien, un Allemand et un Singapourien.

    Credit: AFP/Reuters/Sipa

     Source 20Minutes


    >>>Retourner au sommaire des actus<<<


  • Commentaires

    1
    THQ
    Samedi 29 Novembre 2008 à 22:05
    c'est effrayant d'en arriver l?. que de violence pour rin!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :