• Le zapping du web du 11 Mai

    On parle souvent de plagiat littéraire. Souvenez-vous de Michel Houellebecq, accusé d'avoir copié des définitions de Wikipédia. Ou plus récemment, de Frédéric Lefebvre qui a mis des copiés-collés d'interviews dans son livre.

    Aujourd'hui, c'est un plagiat musical dont on parle beaucoup aux Etats-Unis. Celui du célèbre groupe de dance Cascada, à qui l'on doit des chefs d'oeuvres comme Pyromania et Can't stop the rain. Il a mis en ligne sa nouvelle vidéo : San Francisco.

    On est en droit d'halluciner un peu en entendant le titre : le début ressemble comme deux gouttes d'eau à California Gurls de Katy Perry, tandis que le refrain semble directement inspiré par le titre de Ke$ha, Tik Tok.

    L'industrie du disque ne s'ennuie pas toujours pour ce qui est de révolutionner la musique. Lorsqu'un titre marche bien, il y a des chances pour qu'une flopée de versions très inspirées se retrouvent sur le marché.

    En revanche, qu'un groupe aussi célèbre fasse son retour avec un titre aussi outrageusement copié, c'est - à une connaissance - inédit.

    Les internautes ne s'y trompent pas puisque les commentaires sur YouTube permettent de se faire une idée de la traduction du plagiat dans le monde entier  :




  • Commentaires

    1
    jeremi
    Mercredi 11 Mai 2011 à 22:14
    Moi ca ne me choque pas plus que ca apres tout si ca n'arrive que sur une chanson y a pas de mal.
    Parce que si on va dans ce sens les black eyed peas sont tout aussi moisi vu que lla majorité de leurs tubes a succes sont inspiré + ou - outrageusement d'autres chanson comme "the time" ou "pump it" pour ne citer qu'eux
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :