• Diego: Le robot aux 1000 expressions de Visage

    Les avancées de ces dernières années dans le domaine de la robotique sont assez impressionnantes. Les robots sont maintenant capables de marcher, courir, eviter et franchir des obstacles tels que des escaliers, réguler leur équilibre à la micro-seconde près et ce avec une précision et une rapidité démoniaque.
     
    Fini les boites de conserves carrées, les prototypes actuels ont des formes et proportions humaines, et une fois en version finalisée, selon leur utilisation, ils pourront certainement être recouverts de peau synthétique, que leur manque il ? Les expressions humaines du visage, c'est maintenant sur le point d'être résolu... Le veilleur
     
    Pour un peu, avec ses cheveux en plastique, il rappellerait Astro, le célèbre petit robot héros de manga. Mais en beaucoup plus effrayant. Ce robot, baptisé Diego montre dans la vidéo ci-dessous une large palette d'émotions du visage: étonnement, joie, colère, inquiètude... A la fois réaliste et surréaliste, le visage de cet androïde a quelque chose de dérangeant.
     
    Que l'on soit séduit, bluffé ou dégoûté par la vidéo, il faut dans tous les cas reconnaître l'exploit scientifique réalisé par ces chercheurs du laboratoire MPLab (Machine Perception Laboratory), qui s'est spécialisé dans la reconnaissance des émotions sur le visage. Une recherche poussée que n'aurait pas reniée Cal Lightman, le docteur de la série « Lie to me », capable de détecter les mensonges d'après les micro-expressions du visage.
     
    L'objectif de cette expérience robotique n'est pas si éloignée : elle cherche à mieux comprend comment les enfants développent leur sentiments. Pour réaliser cette prouesse, les chercheurs ont fixé 44 joints pneumatiques et la tête comporte à elle seule 27 pièces différentes afin de multiplier les nuances d'expressions.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :