• Cougar Town pourrait changer de nom: interview de Busy Philipps

    Cougar Town pourrait changer de nom: interview de Busy Philipps

    En direct de Monte-Carlo. Pour beaucoup, elle reste Audrey, l'un des personnages les plus attachants des dernières saisons de Dawson. Mais cette année, Busy Philipps a fait son retour à la télé dans la comédie Cougar Town, portée par Courteney Cox. L'actrice y incarne Laurie, une jeune femme un peu perdue et maladroite, mais sans doute le personnage le plus drôle de la série, avec , qui campe Ellie.

    De passage à Monte-Carlo pour présenter la série dans le cadre du Festival de Télévision, l'actrice a accordé une interview à Ozap. Elle revient sur les événements qui ont marqué cette première saison, sur l'évolution de la série, dont les premiers épisodes n'ont pas été très bien accueillis par la critique, ainsi que sur un possible changement de nom. Busy Philipps évoque aussi plus généralement son rapport à la célébrité, et les points communs qu'elle partage avec certains personnages de la série. Entretien.

    « Cette série est tellement bizarre ! »

    Dirais-tu que Cougar Town est une série qui fait la part belle aux femmes ?
    Ce qui est bien dans cette série, c'est qu'il y a trois femmes qui sont vraiment drôles, fortes, et très différentes - mais elles n'utilisent pas les hommes pour se moquer d'eux. Elles sont drôles par elles-mêmes ! Et ce qui est bien, aussi, c'est que la série permet aux femmes d'être très franches vis-à-vis de leur sexualité, du fait de vieillir, chacune à des périodes différentes de leur vie.

    C'est une série à l'humour très spécifique...
    C'est vrai, c'est une série un peu déjantée. Et plus la série avance, plus elle devient bizarre et déjantée !

    Tous les personnages sont fous, non ?
    (Rires) Ils sont un peu dingues, oui, c'est vrai. On accentue forcément tout ca, mais malgré tout, les personnages restent ancrés dans la réalité. On travaille justement pour qu'ils restent crédibles, et c'est ca qui est le plus drôle, quand il y a plusieurs niveaux d'humour. Mais oui, la série est un peu spéciale, assez unique en fait. Mon mari et moi, on regardait un épisode, le sixième je pense, et je lui ai dit "Cette série est tellement bizarre ! Je l'adore ! Je suis tellement content d'en faire partie".

    « Il y a des discussions pour changer le titre »

    C'est vrai qu'il est question de changer le titre de la série ?
    Oui, c'est vrai, il y a des discussions dans ce sens entre Bill Lawrence, les producteurs et Courteney Cox. Et Stephen McPherson, le président d'ABC, a dit que quoi qu'on décide, il nous soutiendrait. Ils ont le sentiment que le titre de la série n'est plus vraiment fidèle à ce qu'est devenu la série au cours de la saison, et je suis d'accord avec eux. Je ne sais pas ce qu'un changement de nom pourrait apporter à la série... Peut-être que ça nous permettrait d'atteindre un nouveau public, je ne sais pas. Je ne sais pas du tout...

    Dans la série, ton personnage a des photos de Taye Diggs sur ta table de nuit... Tu aimerais l'avoir en guest dans la série ?
    Oui, ce serait génial. C'est un très bon acteur et quelqu'un de très gentil. Quand je l'ai croisé ce midi, je lui ai dit "Mon Dieu, j'ai oublié de te dire avant le début des interviews ce matin que dans la série, mon personnage est obsédé par toi". Et il m'a répondu "Trop tard, on m'a déjà posé la question !"

    « Le plus important, c'est d'aimer les gens qu'on regarde à la télé »

    Les critiques ont beaucoup parlé d'une évolution de la série, d'un changement sensible entre les premiers épisodes et les deux tiers suivants de la série. Josh Hopkins m'a dit qu'il trouvait que le pilote était le plus mauvais épisode de toute la série, d'ailleurs...
    (Rires) C'est tellement politiquement incorrect de sa part ! Je pense que le pilote était très axé sur le principe d'origine de la série, qui est de montrer Courteney, une femme récemment divorcée, qui sort et qui rencontre des mecs plus jeunes. Mais au bout du troisième ou du quatrième épisode, ce concept est un peu tombé à l'eau, et on l'a plus vue passer du temps avec ses amis, et avec sa famille.

    Pourquoi ces changements ont-ils eu lieu ? Parce que ça ne fonctionnait pas ?
    Non, je ne pense pas. Je pense que c'est une évolution organique en fait, ça fait partie du processus créatif. Je pense que l'une des choses qui a fait l'incroyable succès de Bill Lawrence, le créateur de la série, c'est qu'il écrit en fonction des points forts des acteurs. Je pense qu'il a vu ce qui fonctionnait le mieux dans la série, et lui et les scénaristes ont écrit en se basant sur ces éléments. Et je pense que le concept d'origine d'une série ne peut pas t'emmener très loin. Le plus important, au final, c'est d'aimer les gens qu'on regarde à la télé.

    Comment souhaites-tu que ton personnage évolue ?
    Elle a trouvé un petit ami stable à la fin de la saison, et je pense que ça va continuer comme ça, même si elle fera probablement un peu la folle à nouveau. Et je sais qu'à un moment donné, elle et Jules vont devoir passer par une engueulade, parce que Laurie a couché avec Greyson, au début de la première saison. Et je t'avoue que je ne suis pas pressée d'y arriver, parce que j'adore Courteney, et je n'ai pas envie de me battre avec elle !

    « C'est vrai que je suis assez... bruyante ! »

    Le personnage de Laurie est un peu dingue, comme celui d'Audrey, que tu incarnais dans Dawson. Tu es une habituée des rôles de dingues ?
    Oui, c'est vrai, mais ce ne sont que deux des quatre-cent personnages que j'ai joués dans ma vie ! Mais je l'ai déjà dit, dans des interviews, que Laurie est un peu une version plus adulte d'Audrey. Elle est ce qu'Audrey serait probablement devenue à la fin de la vingtaine. Elle est encore en train de grandir, elle aime toujours faire la fête, mais Jules l'aide à devenir une vraie adulte, elle évolue.

    A quel point le personnage de Laurie te ressemble-t-il ?
    (Silence) C'est vrai que je suis assez... bruyante ! (Rires) Et j'aime être entourée d'amis. Je parle vite... (Rires).

    Tu aimes autant le vin qu'elle ?
    Oui, j'aime le vin, mais je préfère la tequila !

    Il va falloir que tu fasses modifier les scénarios, pour boire moins de vin et plus de tequila !
    En fait, j'essaie de faire boire de la bière à mon personnage, parce que selon moi, elle est à un âge où elle ne compte pas les calories. Pas comme moi !

    Parlons un peu des audiences. Elles ne sont pas génialissimes...
    Non, c'est vrai. Mais on a une base puissante. Et je pense que les gens qui comprennent la série et qui l'aiment, l'aiment vraiment. Et ça me va très bien ! Je sais que la série est très bien accueillie en Europe pour le moment aussi, notamment à Londres. J'espère que la France suivra !

    « Je ne me considère pas comme une célébrité »

    Sur ton compte Twitter, j'ai lu une anecdote très, très drôle... Tu racontais comment un paparazzi t'avait shootée au Starbucks, et quand tu lui avais dit que tu n'étais pas assez connue pour qu'il vende sa photo, il avait répondu... « Je sais ».
    Oui, je me rappelle. C'était tellement triste, c'est vraiment arrivé ! Il était tellement abattu. Il a baissé sa caméra, et il a dit... "Je sais". C'était comme s'il avait attendu super longtemps à cet endroit, et que la seule personne qui ressemble vaguement à une célébrité qu'il ait trouvée, c'était moi, et qu'il devait prendre ma photo, même si personne n'en voudrait. J'ai eu de la peine pour lui, à ce moment-là. Sérieusement.

    Pour lui ? Et pas pour toi ?
    Ah non, pas pour moi ! Je m'en fous !

    Comment vis-tu le fait d'être une célébrité, justement ?
    D'abord, je ne me considère pas comme une célébrité. Et puis je prends tout ça avec autant de légèreté que possible. Le plus important, dans ma vie, c'est ma famille et mes amis. Et j'adore ce que je fais. Je me considère très chanceuse de pouvoir faire ce métier, et je trouve ça hilarant quand des gens veulent mon autographe, ou me prendre en photo. Très bien ! Et puis je ne suis pas Reese Witherspoon ! Je ne suis pas pourchassée par les paparazzi. Ma fille n'est pas chassée non plus. Ce serait probablement plus difficile à accepter. Et je ne pense pas que ce soit juste de s'en prendre aux enfants des gens, ou d'écrire des choses méchantes sur les enfants. Ce n'est pas correct. Et on ne peut pas reprocher aux gens de vouloir une famille. Mais sinon, tout le reste est fun ! (Rires)

    « On a bu beaucoup de vin ensemble ! »

    Quel est ton meilleur souvenir de cette saison ?
    Hum... On a passé de très bons moments sur le plateau et en dehors. On a passé beaucoup de temps ensemble, bu beaucoup de vin - et de tequila. J'ai beaucoup aimé les scènes qu'on a tournées tous ensemble, parce que généralement, on éclate de rire. Il y a une scène en particulier, qu'on a fait avec Christa Miller, dans laquelle on se moque de Dan Byrd, qui incarne Travis. Et sérieusement, on était incapables de s'arrêter de rire !

    Tu as dit plusieurs fois que tu étais fan de Courteney Cox. Ca a toujours été le cas ?
    En fait je suis une fan inconditionnelle de Friends. J'ai regardé la série pendant des années, et là, ça passe toujours en rediffusion aux Etats-Unis, donc j'en regarde bien deux épisodes tous les soirs. Et je pense qu'elle est très douée, en termes comiques. C'est un plaisir de travailler avec elle à cause de ça, et apprendre à la connaître personnellement, ça a été formidable, parce qu'elle est très chaleureuse, adorable. Ca a été incroyablement fun de devenir amie avec elle.

    En tant que maman, crains-tu de devenir une mère aussi envahissante et investie que Jules, le personnage de Courteney Cox ? On peut imaginer que tu regardes toi aussi ta fille dormir jusqu'à ses 18 ans ?
    (Rires) J'adore quand elle goûte une larme que Travis a versé sur son pull. Et une autre fois, elle dit « si je pouvais, je me ferais rétrécir au point de pouvoir être injectée dans ton sang ». Je peux plus ou moins comprendre, en tant que mère. Quand on est parent, ton enfant est tellement important que tu ne veux pas le lâcher. Ce n'est pas pour rien que certains animaux mangent leurs petits, c'est parce qu'ils sont trop adorables ! J'espère que je ne serai pas aussi envahissante, tout le temps en train de la surveiller. J'essaie de lui laisser un peu d'espace, de la rendre autonome et qu'elle ait sa propre identité... mais je l'aime tellement !

    Quand elle aura eu le coeur brisé par son premier petit ami, tu feras quoi ?
    Je tuerai quelqu'un ! Je foutrais le bordel ! Non, je plaisante ! Je me rappelle de ma mère, quand j'ai rompu avec mon petit ami étant ado. J'ai vu ma mère pleurer. Et je lui ai hurlé « ça n'a rien à voir avec toi, maman ! ». Mais aujourd'hui, je la comprends. Si, c'est aussi à propos d'elle. C'est dur d'être mère !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :