• Après être passé sur France 2, cet Hacktiviste se retrouve en prison

    Suite à la diffusion d’un reportage intitulé « Internet, Wikileaks, les dangers de la transparence » dans le cadre de l’émission « Complément d’enquête », sur France 2, un hacker a été mis en garde à vue. Connu sous le pseudo de « Carl », il expliquait avoir réussi à pirater le réseau de l’Armée Française, ou encore celui de l’entreprise Thales.

    Le site Zataz, qui connaît apparemment le hacker, rapporte une lettre de Carl reçue après la diffusion de l’émission : « J’ai perdu la foi que je portais au journalisme en regardant le résultat très très médiocre (du reportage). Ils m’ont fait dire des choses, genre je suis anonymous ou je gagne des sommes de ouf. Ils ont zappé quand je disais defacer (pirater et barbouiller un site web) c’est mal. Je disais que c’était inutile. Qu’il y avait des gens derrière qui fabriquaient et géraient. Qu’il pouvait y avoir des répercussions physiques de tels agissements. Malgré les 50 avertissements au monteur, au caméraman, même au son, ils n’ont pas tout flouté. En tous cas ce que présente la TV sur moi n’est pas flatteur : un mec qui pense au fric, inconscient, qui détruit tout. Je critiquais aussi les méthodes d’Assange. Ça non plus ça n’a pas été montré ».


  • Commentaires

    1
    Alex
    Mercredi 20 Avril 2011 à 22:02
    On peut dire qu'il c'est fait baiser par france 2. Il s'attendait à quoi de la part de cette chaîne? Il aurait dû éviter les chaînes nationales... Le but de ce reportage est d'essayé de convaincre les téléspectateurs que la transparence c'est mauvais,que ça peut nuire à tout le monde... Il faut donc discrédité les auteurs de cette transparence sur le net, c'est pour cela que ce qu'ils ont présenter sur Carl (le hackeur de l'émission) n'est pas flatteur.
    Et en plus il se retrouve en prison après...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :